Art sacré E1

Un panneau de bois peint, daté du 16e siècle illustre la légende de Saint-Vorles. Ces panneaux seraient les "restes de volets d'une armoire ayant renfermée la châsse de saint Mammès", évêque de Langres à la fin du 12e siècle.

Nimbé d’or et vêtu d’un manteau de pourpre, Saint-Vorles tire un enfant d’une maison en flamme. Cette scène illustre le miracle de la bilocation ou don d’ubiquité. Nous sommes au 6e siècle, Saint-Vorles célèbre une messe dans le village de Marcenay en présence du roi Gontran. Il entre dans une profonde méditation, puis revenant à lui, il raconte à Gontran qu’il ést allé sauver un enfant dans un village distant de plusieurs kilomètres. Le roi envoie des cavaliers qui confirment ses dires. A la fin du 9 e siècle, l’évêque de Langres ordonne la dépose des reliques de Saint-Vorles à Châtillon qui disposait d’une fortification propre à les protéger. 

Type de média
image
Image
Chapitre ?
Oui
Image miniature chapitre
Titre
Eminent représentant de la vie spirituelle
Collection associée
Art sacré