Collection trésor de Vix - Ecran 2

Haut de 164 centimètres, d’un poids de 208,6 kilogrammes, et dont la contenance est de 1 100 litres – frappe tout d’abord par sa taille. C’est le plus grand récipient en bronze que l’antiquité nous ait légué. La panse repose sur un pied circulaire en bronze coulé. La panse, l’épaule et le col sont formés d’une seule tôle, mise en forme par martelage, dont l’épaisseur ne dépasse pas le millimètre. Deux anses en volutes, diamétralement opposées, prennent appui sur le col orné d’une frise figurant des soldats grecs. Les anses et les appliques de la frise, obtenues par moulage à la cire perdue, sont en bronze massif. Le vase est fermé par un couvercle surmonté d’une statuette représentant une jeune fille.
Les analyses et comparaisons stylistiques étayent l’hypothèse d’une fabrication, vers 530 av. J.-C., par un atelier grec installé dans la région de Sybaris, au sud de l’Italie. L’objet, dont les anses sont démontables, aurait donc voyagé depuis cette zone méridionale jusqu’au nord de la Bourgogne. La forme du vase de Vix était connue dans le monde grec sous le nom de cratère à volutes. Il servait à mêler l’eau et le vin avant que les convives ne le consomment au cours des banquets.

Type de média
image
Image
Chapitre ?
Oui
Image miniature chapitre
Titre
Le vase de Vix
Collection associée
Trésor de vix