E7

Le parcours de l’exposition est ponctué par l’évocation de découvertes très récentes qui, sur le terrain ou en laboratoire, apportent un nouvel éclairage sur les collections anciennes du musée d’Epernay.

Depuis 15 ans, le développement de l’archéologie préventive multiplie en effet les opportunités d’explorer les vestiges du passé et de préciser l’organisation des sociétés de l’âge du Fer. Les campagnes de la Champagne celte dévoilent par exemple un maillage serré et évolutif de fermes.

À la périphérie de Troyes (Aube), le domaine funéraire champenois s’enrichit lui aussi, de la découverte à Lavau, par l’Inrap, d’une exceptionnelle tombe princière qui met en évidence l’existence d’une aristocratie inconnue jusqu’alors en Champagne. Char, bijoux en or et luxueuses pièces de vaisselle méditerranéennes permettent d’attribuer au « prince de Lavau » un prestige bien supérieur à celui des défunts déjà richement parés des cimetières de la Marne.

Enfin, de nouvelles études lancées sur les collections du musée dans le cadre du chantier de préparation de sa réouverture, donnent accès à des informations insoupçonnées conservées dans les objets, telles les céramiques qui, derrière leur apparence commune, livrent les secrets de la cervoise gauloise à qui sait lire l’altération de leur paroi.

 

Titre
2000-2017 : Contrepoints contemporains
Type de média
image
Image
Torques et Cie
Légende

Tombe du prince de Lavau en cours de fouille. Au centre d’un tumulus de 40 m de diamètre et d’une chambre funéraire de 14 m2, le défunt arbore torque et bracelets en or. À ses pieds, un exceptionnel chaudron en bronze et d’autres pièces de vaisselle précieuse © Denis Gliksman, Inrap.

 

Exposition associée
Torques et compagnie
Image miniature chapitre
Torques et Cie
Chapitre ?
Non